Les Pratiques Bancaires Douteuses

Ici's quelque chose à réfléchir. Beaucoup d’entre vous sont confrontés à des situations financières difficiles dès maintenant et sont à la recherche de moyens pour passer à travers cette période de récession. Certains d’entre vous, en revanche, sont dans une position de force, rincer avec de l’argent, et qui cherchent à profiter de certaines opportunités.

Ici'une petite anecdote de la façon dont les banques sont confrontées aux mêmes circonstances.

Un client et un cher ami à moi possède un 8 millions de dollars bâtiment commercial. Son locataire est tombé sur les moments difficiles et est contraint de vendre à un investisseur privé. Si le locataire actuel de séjours ou si un nouveau locataire est trouvé, une chose est sûre: le montant des revenus générés par l’immeuble sera certainement réduite dans les mois à venir, peut-être par autant que 50%.

Face à ce dilemme, cette personne a appelé sa banque (l’un des plus grands dans le pays) et a demandé s’ils accepteraient de renégocier son prêt et de renoncer à une partie assez salée pré-paiement de pénalités. L’officier de prêt assez bien châtié mon ami en lui disant, « … si les taux d’intérêt étaient plus élevés comment vous sentiriez-vous si nous sommes venus à vous et vous a demandé de payer un taux plus élevé? »

Selon votre point de vue, la banque de l's la réponse pourrait être considéré comme raisonnable et justifiable, si ce n’est pour la deuxième moitié de l’histoire. Le prétendant pour le locataire actuel est la division de l’investissement d’une grande banque nationale. La banque, en tant que nouveau propriétaire de la société, est d’aller à « réorganiser » en vertu de la loi sur la faillite et à pied à partir de $ 40 millions en la dette, qui comprend l’actuel bail mon ami'édifice commercial.

Je suppose que la question ici est: pourquoi est-il bon et les pratiques commerciales acceptables pour l’Amérique de corporation pour fonctionner sur un ensemble différent de normes que celles définies pour le type de consommation? Et qui vient en premier, comportement irresponsable par le consommateur ou tout aussi odieux encore de pratiques commerciales acceptables par les institutions?